LE PILATES, C’EST QUOI AU JUSTE ?

 

Tu devrais faire du Pilates ! “… Qui d’entre nous n’a jamais entendu cette phrase en nous entendant nous plaindre sur notre petit bidon, notre mal de dos ou notre manque de souplesse ?

S’il y a quelques années les magazines féminins nous le “vendaient” comme le secret des stars pour avoir une silhouette fuselée, le Pilates n’est désormais plus réservé à quelques happy fews et de nombreux studios en proposent un enseignement de qualité, accessible à tous.

 

Mais le Pilates, c’est quoi en fait ?

C’est bien beau de dire que le Pilates, c’est bien mais de quoi s’agit-il exactement ? Parce que quand on n’a jamais essayé, la première idée que l’on s’en fait c’est que c’est une discipline pour les vieux – la faute à de nombreuses enseignes de fitness qui ont simplement remplacé le terme “gym douce” par “Pilates”… Sauf que le Pilates est une discipline à part entière, qui n’est pas réservée aux mamies, loin s’en faut !

 

Pourquoi “Pilates” ?

Le Pilates doit simplement son nom à Joseph Hubertus Pilates, son inventeur ! Passionné d’anatomie et de physiologie, il a développé au début du XXème siècle une série d’exercices destinés aux blessés de guerre. Puis, il a étendu sa méthode pour l’adapter aux danseurs et aux sportifs. Tout d’abord nommée « contrology », cette méthode prendra le nom de son créateur après sa mort.

À quoi ça sert ?

Pour son créateur, le Pilates vise à rendre le corps « fort comme une colonne grecque et souple comme un chat », le tout en étant bien dans sa tête ! Une méthode globale donc, qui va bien au-delà du simple exercice physique !

Le premier objectif est de renforcer les muscles du centre du corps, autrement appelés “core” ou “power house”. Ce sont les muscles profonds, responsables de la posture, qui se situent entre les côtes et le bassin, tout autour de la colonne vertébrale (abdominaux, plancher pelvien et muscles du dos). Ils constituent le centre d’énergie du corps, qui permet d’être plus fort, plus stable – et “accessoirement” d’avoir un ventre plat et une taille de guêpe 😉

Le deuxième objectif est d’améliorer la conscience du corps, de sa force et de ses limites pour mieux s’en servir. Un des gros aspects du “travail” repose sur le souffle qui permet d’enchaîner les exercices avec fluidité et sur le contrôle afin de les effectuer avec le plus de justesse possible – pour une meilleure efficacité !

Grâce au Pilates, vous allez renforcer et assouplir et mobiliser votre corps en profondeur, tonifier votre silhouette et aussi améliorer votre respiration, soulager vos douleurs dorsales, vous détendre et favoriser votre sommeil !

Pas mal, non ?

Comment se passe un cours ?

Il y a deux façons de pratiquer le Pilates. Tout d’abord avec les machines tel que :

Le Reformer, le Ladder Barrel, la Stability Chair, etc…

Ou alors au sol, ce que l’on appelle le Matwork.

Dans sa version la plus traditionnelle et fidèle aux enseignements de son créateur, le Pilates propose 34 exercices.

Bien sûr, si vous débutez, vous ne les ferez pas tous et le prof les adaptera en fonction de votre niveau (car il faut bien le dire, il y en a de sérieusement difficiles !)

Vous pourrez aussi avoir recours à des petits matériels comme le Pilates Ring ou le Foam Roller.

Toutefois, que vous soyez débutant ou plus avancé, les exercices sont toujours basés sur 6 principes clés :

La respiration : elle est spécifique à la pratique, pour pouvoir bien respirer tout en contractant en permanence la ceinture abdominale.

La concentration : on doit vraiment bien se focaliser sur l’exécution des exercices.

Le centrage : tous les mouvements doivent partir du “centre”.

Le contrôle : chaque mouvement est contrôlé et en association avec la respiration et le mental.

La fluidité : les exercices s’enchaînent les uns après les autres, comme une chorégraphie.

La précision : on vise la qualité d’exécution du mouvement et non la quantité.

Si les exercices se font en douceur et sans impact, ce n’est pas pour autant que l’on ne travaille pas dur et que l’on ne transpire pas ! Pensez à votre bouteille d’eau et à votre serviette 🙂

Le Pilates, c’est pour qui ?

Sportif ou non, femme ou homme, jeune ou plus âgé, le Pilates s’adapte vraiment à tous car c’est une méthode progressive conçue pour répondre aux besoins et à la condition physique de chacun. C’est pour cela qu’il est intéressant de le pratiquer en petit comité pour que le professeur puisse avoir un œil sur chacun des participants et ainsi lui proposer les variations les plus appropriées !

Si vous avez déjà une pratique sportive régulière, sachez que le Pilates peut en être un excellent complément car vos mouvements deviendront plus efficaces, car mieux contrôlés et les risques de blessure ou de déséquilibre musculaire diminueront.

 

shutterstock_373828600